POST-MODE: RETOUR DES TRADITIONS ET INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES DANS LA MODE CONTEMPORAINE [Appel à communication 2018-2019]

Publié le

Le GEMode, Groupe d’Etude et de recherche sur le Mode, lance un appel à communication pour un cycle de conférences intitulé « Post-Mode : retour des traditions et innovations technologiques dans la mode contemporaine » qui démarrera en novembre 2018.

Les séminaires auront lieu un mercredi par mois à LISAA Mode, école de Mode, stylisme et management du luxe qui nous met à disposition gracieusement sa salle de conférence.

Dans la continuité des séminaires et conférences proposé(e)s par le GEMode depuis ses débuts en 2001, nous convions ici étudiants, chercheurs et professionnels à réfléchir ensemble sur les perspectives et les approches permettant de capter en profondeur les phénomènes de mode qui modifient en permanence le tissu social. En analysant les enjeux théoriques et pratiques de la mode, qu’il s’agisse de la mutation de sa temporalité, de la recomposition de ses territoires, des mécanismes d’influences des dernières tendances ou des nouveaux modèles d’inspiration, ce séminaire a pour ambition de vous proposer des clés de lecture des imaginaires sociaux contemporains. Lieu d’échanges et de débats sur la mode mais également sur le design, l’art, le cinéma, la culture digitale, le GEMode prend le prétexte de l’image, de la surface, de l’icône pour engager un décryptage en profondeur de la construction tribale de la réalité.

Post-Mode : retour des traditions et innovations technologiques dans la mode contemporaine

Eco-responsabilité de la mode, revalorisation de l’héritage des maisons et des territoires originels de la création, tendance « slow fashion », recherche sur les textiles biomimétiques, mouvement « fashion tech » sont autant d’indicateurs, non antagonistes, d’une profonde transformation du champ de la mode. Réduite, depuis son industrialisation durant la Modernité, à n’être qu’une institution inaccessible et coercitive, édictant règles et codes à suivre, la mode semble depuis quelques années amorcer un virage sans précédent replaçant au coeur de son essor les désirs et fantasmes des consommateurs. Pilier de la construction identitaire par le façonnement de son propre style, la mode se révèle être un laboratoire social, au travers duquel on peut décrypter les choix et comportements de générations, et  comprendre plus globalement les changements sociétaux actuel et en devenir.

La combinaison du relent d’éléments traditionnels (la silhouette, l’importance du textile, les modes de fabrication ancestraux, la relocalisation territoriale…) et de l’avènement des nouvelles technologies et de la digitalisation dans la création et la diffusion des produits, font du champ de la mode un lieu de recherche particulièrement fécond pour penser les nouveaux imaginaires sociaux en acte dans notre société. Peut-on parler de « Post-Mode » à l’heure de la postmodernité ?

Les propositions de communication devront, par leur méthodologie, leur terrain d’études ou leurs résultats, s’inscrire dans cette perspective faisant de la mode un lieu de réflexion et d’anticipation des tendances sociétales.

Soumission des propositions :

Pour l’accueil et la sélection des communications à notre séminaire de recherche, deux formats possible sont acceptés :

  • Un résumé de 500 caractères (espace compris);
  • L’intégralité de leur texte s’il a déjà donné lieu à publication ou communication;

Date limite: 25 octobre 2018, par mail à gemode@ceaq-sorbonne.org et ec@tendancesociale.com . Les propositions de communication seront étudiées par le comité scientifique du GeMode composé de Emilie Coutant (Université Paris V/Tendance Sociale) et Ludmille Wilmot Goncalves (Université Sao Paulo).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code