LUXE ET TECHNOLOGIE: ENTRE TRADITION ET INNOVATION

Mardi 7 mai à 18h30, Héla Chabchoub et Abid Abid, deux chercheuses de l’Institut Supérieur des Arts Multimédias de la Manouba (Université La Manouba à Tunis), présenteront un état des lieux de leurs recherches consacrées aux liens entre luxe, design et technologie au travers d’une analyse sémiotique. Le GEMode convie tous ses membres et non-membres à nous rejoindre et débattre ensemble à l’issue de cette conférence inscrite au programme de notre cycle de séminaires « Post-Mode: retour des traditions et innovations technologiques dans la mode contemporaine ».

Résumé:

Au commencement, le luxe était une affaire d’histoire, de savoir faire, et de tradition. Face à la crise économique et les aléas conjoncturels, de nouvelles technologies se sont instaurées ainsi que les attitudes des internautes ont changé et les marques de luxe ne peuvent s’accouder uniquement sur leur virtuosité et l’exclusivité de leurs produits. Cette manière de procéder est traditionnelle en apparence, elles doivent toutefois se tourner vers le web 2.0 afin de rechercher de nouveaux leviers d’innovation. Il est inévitable que la tradition ne disparaitra pas dans la mesure où c’est un pilier opportun aux univers des marques de luxe. La mue numérique à l’égard des marques de luxe est une pierre angulaire de leur avancement vers la contemporanéité. Nous nous proposons dans cet article d’aborder les mécanismes rattachés à  la communication des marques de luxe. Plus spécifiquement nous allons tenter d’apporter une réponse à la  problématique suivante : Comment les marques de luxe préservent-elles leur image traditionnelle à caractère distinctif, en valorisant des  symboles spécifiques, qui assurent leur continuité à l’ère des nouvelles technologies ?

Dans notre revue de la littérature, nous aborderons les principales théories du luxe, du monde du design, de l’identité de la marque et de la sémiotique, soulignant l’importance fondamentale de nouveaux codes dans la communication des marques de luxe.

Les hypothèses formulées feront l’objet de validation empirique à travers une analyse sémiotique, afin de spécifier les invariants qui assurent la continuité dans la valorisation de l’image traditionnelle de la marque de luxe, et les variants qui garantissent l’innovation et permettent de donner un aspect nouveau à l’image publicitaire de la marque de luxe. Et dans quelle mesure les marques de luxe peuvent-elles se rénover sans engendrer la perte de leur identité ? Quels sont les éléments variables et invariables dans la stratégie des marques de luxe face aux nouvelles technologies ?

Key words: luxury, technology, tradition, semiotics, innovation.

Abstract:

In the beginning, luxury was a matter of history, know-how, and tradition. Face to the economic crisis and the vagaries of the economy, new technologies have been introduced as Internet. Attitudes have changed and luxury brands cannot rely solely on their virtuosity and the exclusivity of their products. This way of proceeding is traditional in appearance, they must however turn to web 2.0 to seek new levers of innovation. It is inevitable that the tradition will not disappear to the extent that it is a timely pillar to the world of luxury brands. The digital shift towards luxury brands is a cornerstone of the advancement towards contemporaneity. We propose in this article to address the mechanisms related to the communication of luxury brands. More specifically, we will try to provide an answer to the following question: How do luxury brands preserve their traditional image with distinctive character, valuing specific symbols, which ensure their continuity in the era of new technologies? In our review of the literature, we will discuss the main theories of luxury, the world of design, brand identity and semiotics, highlighting the fundamental importance of new codes in the communication of luxury brands. The hypotheses formulated will be the subject of empirical validation through a semiotic analysis, in order to specify the invariants that ensure continuity in the valuation of the traditional image of the luxury brand, and the variants that guarantee innovation and make it possible to give a new look to the brand’s advertising image. So to what extent can luxury brands renew themselves without losing their identity? What are the variable and invariable elements in the strategy of luxury brands in the face of new technologies?

Notice bibliographique

Allerès D. (1991), Spécificités et stratégies Marketing des différents univers du luxe, Revue Française du Marketing, Paris, p. 79.

BAUDRILLARD J. (1968), Le système des objets, Ed. Gallimard, Paris, 245 pages.

BERTIN E., In HENAULT A. (2002), Image et stratégie: la sémiotique au service des fabricants de sens, Questions sémiotiques, PUF, Paris, 758 pages.

BRUCE M., BESSANT J. (2002), Design in Business, Stratégie Innovation trough Design, Harlow, Financial Times Prentice Hall, England, 126 pages.

FAUCHOIS A., KRIEG A. (1991), Le discours du luxe, Revue Française du Marketing, N° 132-133, Paris, pp 2-70.

FLOCH J.M. (2002) Sémiotique, marketing et communication, sous les signes, les stratégies, PUF, Paris, 231 pages.

INFOS PRATIQUES:

– Date: mardi 07 mai 2019
– Horaires: 18h30-20h00

– Lieu: LISAA Mode, 13 rue Vauquelin, Paris V, M°Censier-Daubenton
– Ouvert à tous (étudiants, chercheurs, professionnels…)
– Entrée libre pour les membres du GEMode (adhésion: 10€ pour 1 an)
– Inscriptions sur http://www.gemode.org/inscription