L’HERITAGE DU PASSE: UNE CLE POUR L’INNOVATION

Publié le

Au programme de notre prochain séminaire du GEMode, mardi 10 avril, une conférence spéciale sur un domaine majeur de notre champ d’étude: le patrimoine, l’héritage du passé. Nous aurons l’honneur d’accueillir Guénolée Milleret, iconographe, et enseignante en histoire de la mode (EnsAD, EIML…). Ancienne responsable des archives documentaires de la maison Yves Saint Laurent, elle est aussi l’auteur de nombreux ouvrages consacrés à l’histoire de la mode, de la décoration et de l’architecture. Elle présentera lors de ce séminaire l’iconothèque de l’art de vivre à la française

Outil de recherche unique et inédit, cette banque d’images réunit à ce jour près de 12.000 reproductions de gravures, lithographies et chromolithographies de mode et de costumes, mobilier, intérieurs d’appartement, mais aussi d’architecture et d’arts de la table depuis le début du XVIIIe siècle jusqu’aux années 1940. Ces images sont toutes issues de la presse spécialisée et de l’édition d’art documentaire des périodes précitées.

Cette collection de gravures, lithographies et chromolithographies originales a été initiée avec comme point de départ, la MODE et le COSTUME qui constituent à ce jour 80% du fonds. Puis, de trouvaille en trouvaille, il est devenu évident de prendre l’objet « vêtement » pour le relier à l’architecture, au décor intérieur et au mobilier, à l’art de se mettre à table, en bref, à une certaine façon de vivre qui relève, en France, d’une constante esthétisation de notre quotidien : « l’art de vivre à la française », une esthétique conceptualisée au fil du temps et particulièrement prisée, encore au XXIe siècle.

L’iconothèque s’astreint à une ligne éditoriale stricte : publier mensuellement et sans limitation de quantité des documents rares sur le thème de l’art de vivre à la française, avec la même rigueur éditoriale que celle requise dans la production livresque.

L’Iconothèque de l’art de vivre à la française est devenu un outil de recherche incontournable, offrant aux créatifs un formidable enchevêtrement de langages décoratifs, de formes, de styles, de matières et d’effets générés, pour s’en inspirer et créer des mondes encore plus imaginaires…

INFOS PRATIQUES:
– Ouvert à tous (étudiants, chercheurs, professionnels…)
– Inscriptions gratuites pour les membres du GEMode à gemode@ceaq-sorbonne.org
– Inscriptions 10€ pour les non-membres sur http://www.gemode.org/devenirmembre
– Lieu: LISAA Mode, 13 rue Vauquelin, Paris V, M°Censier-Daubenton
– Date / Horaires: 10 avril 2018 / 19h00- 20h30

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code