Biennale Emergence: Table Ronde « Mode Postmoderne: éthique, hybridations et territoires »

Le Territoire Est Ensemble produit la 5e Biennale Émergences. L’événement est programmé du jeudi 11 au dimanche 14 octobre 2018 au Centre national de la danse à Pantin. Vitrine et soutien pour les stylistes, artisans d’art et designers du territoire, la manifestation a une ambition culturelle et économique à l’échelle du Grand Paris.

Elle invite les particuliers et les professionnels à découvrir les stands de 80 créateurs dans un parcours conçu pour émerveiller, nourrir la réflexion et favoriser les mises en relation.

Cette année, la déambulation est balisée par les œuvres de l’exposition Interstices. Son titre introduit des démarches et des pièces « frontières » proposées par 20 designers/artisans d’art/plasticiens. Elles font écho au travail hybride présenté par Marlène Huissoud, autant qu’aux passerelles dressées par la Fabrique Nomade ou la toute nouvelle plateforme de design Ortus. À leurs côtés, les concept-stores Makers Market et ABR Paris Concept opèrent de la même manière sur des niches, qui complètent l’offre commerciale de la manifestation.

Ce sont ces zones de rencontre, d’innovation et de friction créative que souhaite valoriser la Biennale Émergences. Tout au long de l’événement, des conférences, des tables rondes et des workshops destinés aux professionnels comme au grand public démontrent la pertinence de ce parti pris. Riche d’un écosystème composé d’entreprises du luxe, de centres de formation, d’écoles, d’ateliers et de créateurs aux savoir-faire spécialisés, Est Ensemble est un territoire privilégié pour cultiver ces espaces fertiles, à la jonction des pratiques et des usages.

La table ronde « Mode Postmoderne: éthique, hybridations et territoires » fait partie de ces rencontres rendues possibles par la biennale.

L’univers de la mode traverse actuellement une transition sans précédent qui risque de voir ce champ se scinder en deux domaines distincts : celui de la créativité et de l’innovation et celui de la fabrication et de la diffusion des produits de mode. Face aux enjeux éthiques (origine, transparence, responsabilité des marques et du consommateur), techniques (recherche sur les matières, textiles biomimétiques, Fashiontech) et territoriaux (relocalisation de la filière textile française) qui émergent, c’est l’ensemble de l’économie de la mode qui semble se redessiner, posant la question de l’avènement d’une nouvelle philosophie de la mode. Quelles interactions se nouent entre les leaders/tendanceurs, créatifs et makers et les entreprises et marques de mode? Comment accompagner la remise en avant des territoires ancestraux de la mode? Comment lier ces territoires aux innovations technologiques et à l’économie du design? C’est à ces questions que se proposent de répondre les intervenants à cette table ronde.

Présidente de table : Emilie Coutant, Sociologue de l’imaginaire, Docteur en Sociologie de l’Université Paris V R. Descartes, Enseignante en sociologie de la mode et sociologie du masculin, Directrice du GEMode et Fondatrice du cabinet d’études qualitatives Tendance Sociales.

Intervenants :

– Madjouline Sbai, Sociologue, Entrepreneuse, Auteure de « Une mode éthique est-elle possible » (Edition Rue de l’échiquier, 2018) Organisatrice des “Fashion Green Days” pour Nord Créa.

– Arielle Lévy, Fondatrice-Créatrice “Une Autre Mode Est Possible”

– Catherine Dauriac, Journaliste, Membre de“Fashion Revolution France” et Co-Fondatrice de “La Fabrique Idéale”

 Claire Eliot, Designer, Enseignant-Chercheur au Centre de Recherche Interdisciplinaire de Paris, Co-fondatrice de “La Fashion-Tech”

– Pascal Gautrand, Designer, Co-fondateur de “Made In Town”.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code